janvier 12, 2021

Injection De Polyurethane

L’injection de polyuréthane est similaire à l’injection de résine époxy. Elle en diffère toutefois du fait que l’espace entre les tubes est plus grand et, surtout, que nous n’injectons pas de polyuréthane dans les fissures. Nous utilisons le polyuréthane pour les injections visant les joints froids, les tuyaux d’entrée et les espaces qui doivent être remplis et qui ne CONSTITUENT PAS UNE RÉPARATION STRUCTURELLE. Nous observons souvent des fissures qui se brisent à nouveau en raison d’une injection de polyuréthane. Vers la fin des années 1990, d’autres entreprises sont passées au polyuréthane car il coûtait moins cher. 

La plupart des ingénieurs en structure estiment que la résine époxy est le meilleur matériau pour réparer une fissure structurelle dans une fondation. À notre avis, chaque fissure pourrait entraîner un problème structurel, et c’est pourquoi nous n’utilisons que la résine époxy pour les fissures dans les fondations. 

Un joint froid se forme lorsque deux sections de béton coulé ont durci à des périodes différentes, créant ainsi un vide entre les deux. Comme il ne s’agit pas d’un problème structurel, nous utilisons du polyuréthane dans une telle situation. Nous voyons souvent des joints froids lorsqu’une rallonge est ajoutée à une maison, ou sous les marches d’entrée dans la chambre froide. Étant donné que le mur avant de la chambre froide sous les escaliers est habituellement se trouve habituellement sous terre, nous décelons des problèmes dans bon nombre de maisons, tant anciennes que neuves. 

Les injections visant les tuyaux d’entrée peuvent être faites autour de petits câbles ou de tuyaux pour l’électricité ou la plomberie qui pénètrent le mur de fondation. L’eau peut s’infiltrer autour d’eux s’il y a un vide. Pour ce type d’injection, il suffit de trouver l’espace entre le tuyau et le béton, d’y insérer le tube d’injection et d’injecter le polyuréthane autour du tuyau. Si le tuyau est de grande dimension (4 pouces), il peut être nécessaire d’installer deux tubes d’injection. 

Nous injectons tout d’abord de l’eau dans les tubes afin de faire réagir le produit. Comme ce dernier gagnera 16 fois en masse, la quantité nécessaire est plutôt faible. C’est pourquoi l’espace entre les tubes est plus grand pour l’injection dans un joint froid.